Logo Jnf Editions
 
Couverture du livre Sarajevo, de Louis jammes, avec sa jaquette
Couverture sans jaquette du livre Sarajevo...

Couverture avec jaquette du livre Sarajevo...

 
Couverture du livre Sarajevo, de Louis Jammes, sans sa jaquette
 
Intérieur du livre Sarajevo...
1 2 3
 

LOUIS JAMMES

SARAJEVO N'EST EN RÉALITÉ LE NOM DE RIEN QUI PUISSE ÊTRE REPRÉSENTÉ

Textes de Michel Surya et de Daniel Dobbels

Au début, j’ai rencontré Sanja, réfugiée politique à Paris. Son frère Boris et sa mère Milana pouvaient m’accueillir à Sarajevo. Lors de mes deux premiers séjours, grâce à eux, je me suis immergé dans la ville. Je voulais y trouver ma place, en partageant le plus simple et le plus commun.
Pendant deux mois, j’ai appris à connaître Sarajevo.
J’ai d’abord photographié des enfants, au polaroïd, parce qu’ainsi je pouvais les faire participer immédiatement. Je demandais toujours leur accord et leur donnais une photo tout de suite.
Chaque séance était un échange entre nous.
Lors de mon troisième séjour, mon intention était de coller sur les murs en ruine de la ville des sérigraphies des enfants, agrandies à leur taille, tirées par l’atelier Éric Linard. [...] Après que j’eus choisi les lieux, l’équipe du Festival d’Hiver m’obtint les autorisations auprès des autorités bosniaques. Le collage des sérigraphies débuta dans le cadre du Festival.
Louis Jammes, décembre 1994

 

168 pages / format : 22 x 17,5 cm

Flammarion 4 / Galerie du jour - Agnès B. / Yvon Lambert, décembre 1994
Association Française d’Action Artistique

 
 
 

Mise à jour le 08.06.2011 © 2011 Juliette Gourlat I Jnf Editions