Logo Jnf Editions

Portrait de Lourdes Castro, Grèce, 1978© Monika Hasse

 

LOURDES CASTRO

BIOGRAPHIE

Lourdes Castro est née en 1930 à Funchal, sur l'archipel portugais de Madère.

Diplômée de peinture de l'École des beaux-arts de Lisbonne, elle part en 1957 pour Munich et s'installe l'année suivante à Paris avec son mari, le peintre René Bertholo. Ils fondent la revue expérimentale KWY (1958-1963) à laquelle s'associent Christo, Jan Voss, Costa Pinheiro, Escada, Gonçalo Duarte et João Vieira. Elle participe à la première Biennale de Paris en 1959, et, au début des années 1960, abandonne l'Abstraction Lyrique pour se rapprocher des Nouveaux Réalistes. En 1961, elle expose à Paris des collages d'objets du quotidien peints en teintes argentées. La création de ces objets réveille l'intérêt de Lourdes Castro pour les ombres et la représentation de leurs contours comme signe paradoxal d’une présence matérielle.
Douée d'un remarquable pouvoir inventif, elle crée des livres aux collages pleins d'humour en exemplaires uniques, et commence à tracer les vraies ombres portées de ses amis sur des toiles, développant cette technique avec l'utilisation du plexiglas. Ces ombres peintes, découpées ou brodées sur des draps, introduisent une nouvelle dimension dans le Pop Art, et jouent de la présence-absence de l'image.
Dans les spectacles « théâtre d'ombres » qu'elle réalise avec Manuel Zimbro, à partir de 1966, L.C. est l’ombre, M.Z. est la lumière.
Depuis 1983, elle s’est fixée à Madère où son travail a pris une forme nouvelle :
Venez voir la peinture que je fais. Un peu grande, elle ne rentre dans aucun musée, et tellement petite que ceux qui passent ici ne la remarquent même pas. [...] Elle est toujours prête à accueillir les coups de pinceau, les vents, les saisons, la pluie, le soleil. Elle fait 12 000 mètres carrés. [...] Je continue à peindre. Un tableau. Un seul. Et il ne sera jamais prêt. Même après moi, il continuera à se faire.

   
 
 

Mise à jour le 06.06.2014 © 2011 Juliette Gourlat I Jnf Editions